67 – David Bailey

9,90 

David Bai­ley a révo­lu­tion­né l’art du por­trait et de la pho­to­gra­phie de mode dans les années 1960. Aus­si célèbre que ceux qui posaient pour lui, l’étoile du Swin­ging Lon­don brille désor­mais par­mi les grands pho­to­graphes com­po­sant la col­lec­tion d’albums de Repor­ters sans frontières.

Si son nom n’est pas très fami­lier en France, ses images le sont beau­coup plus : des Rol­ling Stones à Jack Nichol­son, de Cathe­rine Deneuve à Andy Warhol, de Jean-Luc Godard à Eli­za­beth II, David Bai­ley, grand témoin des Swin­ging Six­ties, a immor­ta­li­sé toutes ses stars. Por­trai­tiste de génie, le East Ender qui a ins­pi­ré Miche­lan­ge­lo Anto­nio­ni pour Blow-Up a fait souf­fler un vent de désin­vol­ture sur le 8e art, impo­sant dura­ble­ment son style direct et épuré.

« Prendre quelqu’un en pho­to, c’est tou­jours sexy ! »

Le port­fo­lio de l’album RSF déroule la car­rière d’un pho­to­graphe qui débute comme assis­tant dans l’atelier d’un pho­to­graphe de mode, au début des années 1960, avant d’être cata­pul­té à la Une du pres­ti­gieux Vogue. Des pre­miers shoo­tings de man­ne­quins aux por­traits des émi­nences de la pop culture, avec plus de qua­rante livres à son actif, le maître éblouis­sant du noir et blanc nous offre de (re)découvrir les pho­tos de légende qui ont émaillé soixante ans de carrière.

Le port­fo­lio s’ouvre sur un entre­tien exclu­sif et savou­reux mené par le jour­na­liste Phi­lippe Manœuvre.
L’ensemble est éclai­ré par des textes inédits : Jane
Bir­kin
, emblème des Swin­ging Six­ties, Agnès Gré­goire, direc­trice de la rédac­tion du maga­zine Pho­to, pour lequel Bai­ley avait réa­li­sé la pre­mière cou­ver­ture; Mer­cedes Erra, qui nous parle du goût de la liber­té; Cathe­rine
Bai­ley
, qui par­tage la vie du pho­to­graphe depuis une tren­taine d’année et Alix Girod de l’Ain, qui revient sur le par­cours de l’enfant ter­rible dans la presse.

 

KHALED DRARENI, ONZE MOIS POUR LA LIBERTÉ

Pour la pre­mière fois, le très res­pec­té jour­na­liste algé­rien Kha­led Dra­re­ni raconte son com­bat dif­fi­cile pour la liber­té de la presse, depuis les pre­mières menaces dont il a fait l’objet jusqu’à son empri­son­ne­ment sans motif véri­table. Un long texte inédit qui sou­ligne l’importance et les dan­gers du métier de jour­na­liste dans beau­coup de pays.

Un pos­ter de la cou­ver­ture offert !