N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue
N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue
N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue
N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue
N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue
N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue
N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue

N66 - L'album RSF pour la liberté de la presse - Jacques Henri Lartigue

Prix régulier €9.90


Depuis bientôt trente ans, Reporters sans frontières met à l’honneur les photographes les plus marquants du xxe siècle. C’est tout naturellement que Jacques Henri Lartigue, auteur de tant d’images iconiques, trouve aujourd’hui sa place aux côtés de Cartier-Bresson, Doisneau et tous les autres !


+ POSTER DE LA COUVERTURE ET AFFICHE DU PRIX LUCAS DOLEGA 2021 OFFERTS

Entouré de celles et ceux qu’il aimait, le pétillant Jacques Henri Lartigue a toute sa vie photographié pour « empailler le bonheur », avec simplicité, gaieté et la volonté obstinée de regarder la vie et le monde côté soleil.


« Depuis que je suis tout petit, j’ai une espèce de maladie : toutes les choses qui m’émerveillent s’en vont sans que ma mémoire les gardent suffisamment. »


Quand Jacques Henri Lartigue déclenche, c’est pour fixer le beau, instantanément et à jamais. Avec ces images lumineuses éloignées des tourments du xxe siècle, que l’éternel gamin de la Belle Époque a traversé comme une comète joyeuse, il écrit une histoire unique et émerveillée, qui n’existe que dans les épais albums dans lesquels il rassemble ses clichés.


Le portfolio de l’album RSF déroule la très longue et prolifique carrière d’un photographe né en 1894 et qui ne cessera jamais de l’être, de l’enfance jusqu’à sa mort en 1986. Lartigue a immortalisé tout ce qui plaisait à son oeil, des exploits balbutiants de l’automobile et de l’aviation aux toilettes des scène de ses femmes et muses aux jeux des corps sportifs sur les plages, accumulant au fil du temps des milliers de fragments de bonheur. Une vie de beauté et d’apparente insouciance à laquelle Reporters sans frontières a choisi de rendre hommage.


« Et maintenant à vous, modestes photos, de faire ce que vous pourrez – bien peu je le sais – pour tout raconter, tout expliquer, tout faire deviner. »


L’ensemble est éclairé par des textes inédits de quelques amoureux de Lartigue : Charlotte Rampling, proche amie du couple Lartigue dans les années 70 ; Sophie Fontanel, pour qui l’élégance de ses images est un talisman contre la tristesse ; Sabine Weiss, qui a rencontré l’éternel dandy au détour d’un reportage pour une revue américaine ; Hélène Orain, qui déconstruit le mythe largement répandu du « photographe amateur » et Jean-Marie Périer, fan de Lartigue depuis et pour toujours. Du gamin photographe suivant les facéties de son frère Zissou au portraitiste officiel de Valéry Giscard d’Estaing, retour sur le parcours d’un maître incontesté et rieur de la photographie.

BALBINA FLORES UN COMBAT POUR LA PRESSE AU MEXIQUE


Dans le pays le plus meurtrier du monde pour les journalistes, une voix s’élève.
Représentante de Reporters sans frontières à Mexico, Balbina Flores revient sur 20 ans de combat pour que justice soit rendue.