54 – Yann Arthus-Bertrand

9,90 

UN OEIL SOUVERAIN SUR LA NATURE ET LES HOMMES

Repor­ters sans fron­tières (RSF) consacre le pro­chain numé­ro de la col­lec­tion 100 pho­tos pour la liber­té de la presse au tra­vail de Yann Arthus-Ber­trand. Un por­trait de la Terre et de ses habi­tants par l’un des plus grands pho­to­graphes contem­po­rains, maître de la pho­to huma­niste et naturaliste.

À la fois opti­mistes et lucides, poé­tiques et réa­listes, les images pré­sen­tées dans ce nou­vel album résonnent en cha­cun de nous. Notre Terre s’y fait épique, révé­lant des pay­sages d’une beau­té insoup­çon­née et une huma­ni­té d’une for­mi­dable digni­té. Des textes inédits signés de grandes plumes expli­citent et redoublent le tra­vail de Yann Arthus-Ber­trand : Jean Malau­rie, natu­ra­liste spé­cia­liste du Grand Nord, Ertha­rin Cou­sin, direc­trice exé­cu­tive du Pro­gramme ali­men­taire mon­dial, David Man­gin, archi­tecte urba­niste, Oli­vier De Schut­ter, ancien rap­por­teur spé­cial de l’ONU sur le droit à l’alimentation, Pris­cil­la Tel­mon, auteure, pho­to­graphe, réa­li­sa­trice et membre de la Socié­té des explo­ra­teurs français.

LES BOBARDS DE LA TOILE, DES POLITIQUES ET DES MÉDIAS

Les fake news font l’objet d’un dos­sier spé­cial : dans l’ère de la « post-véri­té » que nous vivons et où se géné­ra­lise la perte de confiance dans les médias, ces fausses nou­velles mani­festent une vira­li­té dan­ge­reuse pour la démo­cra­tie. Com­ment dis­tin­guer le vrai du faux ? Com­ment les pro­fes­sion­nels et les médias s’organisent-ils pour décor­ti­quer les men­songes et redon­ner aux faits leur valeur infor­ma­tive ? Com­ment net­toyer la Toile tout en garan­tis­sant la fia­bi­li­té et l’objectivité des algo­rithmes ? Des articles infor­més tentent de répondre à ces ques­tions qui, avant les élec­tions en France, aux Pays-Bas et en Alle­magne, se font chaque jour plus brû­lantes. Et Rick McAr­thur, direc­teur de la revue Harper’s Maga­zine, livre une ana­lyse acé­rée des hauts et des bas des médias amé­ri­cains face au « cirque Trump ».

Enfin Jean-Jacques Sem­pé, sou­tien fidèle de RSF, offre à cet album un de ses inimi­tables des­sins, en écho natu­rel au tra­vail de Yann Arthus-Bertrand.