100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse
100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse

100 photos de Véronique de Viguerie pour la liberté de la presse

Prix régulier €9.90

VÉRONIQUE DE VIGUERIE, TÉMOIN DE GUERRE

 

Reporters sans frontières (RSF) vous propose de découvrir les incroyables photos de Véronique de Viguerie, lauréate du Visa d’or Paris Match News et du Visa d'or Humanitaire du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) 2018. Au gré de ses reportages, accompagnée de sa soeur de plume Manon Quérouil-Bruneel, cette photoreporter au coeur vaillant a été femme de taliban dans la vallée de Swat, acheteuse de terres rares en Mongolie- Intérieure ou pensionnaire d'un bordel à Damas... De ces moments intenses, Véronique de Viguerie rapporte des images puissantes et poignantes et une affection particulière pour celles et ceux qui refusent leur sort.

On la retrouve sur tous les fronts, trouvant le meilleur angle et déclenchant de violentes émotions : les lycéennes enlevées par Boko Haram au Nigéria, les combattantes kurdes contre l’État islamique en Irak, la guerre contre la drogue aux Philippines, mais aussi les forçats de l’industrie en Chine ou les habitants de la « jungle » à Calais...

En 2009, elle reçoit le 3e prix au World Press Photo, en 2010 le prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. Sa conception de son métier, dont les moteurs sont l’urgence et l’humanité, lui a fait parcourir le monde, de la Colombie à l’Irak, de la Somalie au Pakistan, souvent dans des conditions très périlleuses. Celle qui se présente ironiquement comme « photoreporter de guerre, mère
de deux enfants, blonde et pas stupide » ne cesse d’être animée par le désir de montrer « ce qui a besoin d’être vu ».

DOSSIER SPÉCIAL

PLAN LARGE – LES JOURNALISTES DANS LE VISEUR DES NARCOS

 

RSF AU PLUS PROCHE DU TERRAIN

Emmanuel Colombié est responsable du bureau Amérique latine de l’organisation situé à Rio de Janeiro. Pour ce nouvel album, il détaille depuis Rio les dangers qu’a rontent les journalistes enquêtant sur les groupes ma eux de la région. Au plus proche du terrain avec son équipe et l’aide des correspondants de RSF en Amérique latine, il assure le relais entre le siège à Paris et les actions menées sur place.

RETOUR À BOGOTÁ

Grand reporter et écrivain spécialisé dans les a aires de police et de banditisme, Frédéric Ploquin décrit dans ce dossier spécial le nouveau paysage du tra c de drogues en Amérique latine : bandes incontrôlables, armées privées, corruption et renoncement à tous les étages,

et travail de plus en plus di cile et risqué pour les journalistes, qu’ils soient locaux ou étrangers.

TROIS DESTINS
DE JOURNALISTES

Pour compléter ce dossier spécial, où l’on découvre avec sidération une presse littéralement prise à la gorge par les ma as, les armes et la corruption de certains hommes politiques, RSF présente le travail de trois autres acteurs du journalisme qui luttent à leur manière contre ces éaux.